L'ÉCOLE DE CIRQUE DE QUÉBEC

HISTORIQUE

Créée en 1995, l’École de cirque de Québec (ÉCQ) a d’abord habité le gymnase du centre Louis-Joliet, puis le pavillon de la jeunesse d’ExpoCité, pour finalement s’approprier et réaménager l’ancienne église Saint-Esprit située au cœur du quartier Vieux-Limoilou en 2003. Fidèle à sa réputation de locomotive du développement des arts du cirque à Québec, l’ÉCQ a entrepris une seconde phase d’aménagement en 2010 afin de répondre au développement de son secteur. Le respect de son héritage architectural combiné aux améliorations locatives modernes en font sans contredit un lieu d’exception. Elle est la seule école de cirque professionnelle publique au Canada, et offre également un volet d’activités récréatives.

L’ÉCQ est un organisme à but non lucratif aux valeurs qui prônent le respect, l’ouverture et la rigueur.

Facade École de cirque de Québec en été

VOCATIONS

Artistique ; stimule l’émergence de nouvelles générations et soutient les artistes professionnels.

Éducative ; offre des activités de formation de nature professionnelle et récréative.

Communautaire ; développe des ateliers en collaboration avec des intervenants spécialisés afin de favoriser l’épanouissement par le cirque, d’enfants et d’adolescents ayant des besoins spécifiques. (Autisme, décrochage scolaire, handicaps intellectuels et/ou physiques, etc.)

POLITIQUE DE PRÉVENTION DU HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU SEXUEL

Toute personne qui fréquente, visite ou séjourne à l’École de cirque de Québec (l’ECQ) a droit à la protection, à la sécurité et au respect de son intégrité physique, psychologique et morale. La direction de l’ECQ a le devoir de s’assurer qu’elle offre un environnement sain et sécuritaire, libre de toute forme d’abus, d’agression, de harcèlement ou de violence, ainsi que de prêter secours à toute personne liée à l’ECQ qui en aurait besoin.

La présente politique de prévention s’appuie sur les lois en vigueur au Québec et au Canada, ainsi que sur les guides étudiants et guides de l’employé.

RAPPORTS ANNUELS

Crédit photo | Nicolas Hallet & ECQ